Plan de végétalisation

Plan de végétalisation

Quand pourrons nous espérer un grand plan de végétalisation de la ville de Saverne ?
STOP à la bétonisation de la ville, à l’abattage de nombreux arbres et la plantation d’arbres en pot.
Nous ne pouvons qu’être surpris d’entendre le maire remercier la SNCF de l’abattage massif d’arbres rue du chemin de fer, intervenu début juillet 2020, au motif qu’un arbre a chuté sur un bus scolaire, le 3/10/2019, lors d’un important coup de vent, lors du conseil municipal du 10/07/2020.
Or, des dizaines et des dizaines d’arbres ont été rasés du côté opposé de l’arbre déraciné, 8 mois après la chute de l’arbre incriminé.
Leur dangerosité n’était-elle pas plus que relative ?
Le maire a également précisé qu’outre la prétendue dangerosité de ces arbres, ce terrain avait vocation à accueillir l’implantation de futurs bâtiments.
Cet arbre a chuté à point nommé, place à la bétonisation !
Quant à la végétalisation en pot, que dire si ce n’est qu’elle a un effet nul sur la photosynthèse dès lors qu’il n’y a pas d’espace suffisant d’enracinement au sol pour absorber le CO2 et nécessite des coûts d’entretien sans générer en retour des bienfaits significatifs sur l’environnement.
Pour finir, la rénovation de la place désormais « minérale » du général de Gaulle, si chère à la municipalité (et aux contribuables…), est un véritable non-sens dans un contexte de réchauffement climatique, celle-ci se transformant en véritable « fournaise » en période de forte chaleur…
Des transats inutilisables sur la place en pleine canicule… des fleurs en plastique d’un goût discutable…nous rendent nostalgique de l’époque pas si lointaine où nous pouvions déguster une glace sous un banc ombragé, à l’abri des tilleuls.
Les élus de la majorité seraient plus avisés de créer des ilots de fraicheur en re-végétalisant la place !
Contrairement à ce que prétend la municipalité, la présence d’arbres et de végétations sur la place n’est pas incompatible avec des rassemblements festifs.
La plus grande terrasse d’Alsace oui ! Mais avec des espaces ombragés pour nous permettre d’en profiter !!

Nadine Schnitzler